MEDIA

MEDIA

MEDIA VIOLETTE JUSTICE

Le silence n'honore personne.

TEMOIGNAGE - LETTRE OUVERTE A M. HOLLANDE

ARTICLESPosted by Media Violette Justice Sat, March 05, 2016 13:50:25

Voici la lettre ouverte à Monsieur François HOLLANDE de la part de la grand-mère d'un petit garçon, proie des intervenants du placement abusif et illégal d'enfants à l'ASE.

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Monsieur le Président,

Permettez-moi, Monsieur le Président, d’avoir l’honneur de m’adresser à vous. C’est autant à la grandeur d’âme de l’homme qu’au Président que je fais appel pour mon petit-fils de deux ans, Lionel, dont l’avenir pourrait être gravement menacé suite à une intervention des services qui normalement sont destinés à la protection de l’enfance dans le département de la Loire.

Un dossier a été monté truffé de mensonges. En liaison avec les services de la PMI un faux a même été établi par une sage- femme de la maternité. Monsieur DP, juge pour enfants du Tribunal de Saint Etienne, a repris mot pour mot le rapport de dames de la PMI (qui ayant fait sans doute de longues études psychiatriques ?), reprochent à sa maman, ma fille, d’élever seule son enfant, avec ma mère et moi qui habitons la maison voisine « Trois générations de femmes, pas d’homme… » Elles lui attribuent également des problèmes psychiatriques alors que le Docteur Olivier Gosselin, médecin psychiatre de Strasbourg qu’elle a consulté, la trouve parfaitement normale. Le Docteur Gosselin est diplômé d’un DEA en neurophysiologie et biologie des comportements, ancien maître de conférence associé de neurophysiologie à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg, il a publié dans de nombreuses revues internationales et participé à de nombreux colloques internationaux.

Une Mesure Judiciaire d’Investigation Educative a été décidée, à charge de l’ADSEA de Saint Etienne mais confiée à leur service de Montbrison (42600), qui d’après les recherches effectuées par l’association Violette Justice, dont ma fille est adhérente, n’aurait aucune habilitation pour effectuer cette mesure. Convoquée le 26 mai dernier par Monsieur JD. (psychiatre ?) et Monsieur MC., psychologue ( ?), ma fille a accepté l’aimable proposition du Docteur Gosselin de l’accompagner au rendez-vous en tant que personne de confiance. Monsieur D (qui n’est pas inscrit à l’Ordre des Médecins de la Loire) et Monsieur C (qui n’est pas inscrit au répertoire ADELI), ont refusé l’entrée du Docteur Gosselin au motif que ce n’était pas l’usage. De ce fait, l’entretien n’a pas eu lieu. La mesure est donc suspendue et le juge a été prévenu. Ma fille est prête à aller très loin pour défendre son enfant, jusqu’à porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme si ceci s’avérait nécessaire.

En contact avec des associations, nous nous sommes rendues compte que malheureusement son enfant n’était pas la seule victime en France des agissements des services qui sont soit disant destinés à protéger les enfants en danger et que des dizaines de milliers de petits malheureux se retrouvent dans le même cas. Monsieur le Président, il serait tout à votre honneur d’ouvrir une enquête afin de faire cesser ces agissements. Ce serait la plus grande oeuvre de votre quinquennat pour l’avenir de ces dizaines de milliers d’enfants injustement concernés, et pour tous ceux qui le sont pour de bonnes raisons mais dont on imagine la situation. En tant qu’enseignante retraitée je n’ai jamais vu un enfant placé épanoui et heureux.

Ce serait aussi pour la réputation de la France, patrie des Droits de l’Homme. Comment pouvoir imaginer qu’elle puisse être condamnée sur le plan international pour de telles pratiques ?

Cette lettre, rendue anonyme, sera également adressée aux médias.

En vous remerciant bien sincèrement par avance, je vous prie, Monsieur le Président, de bien vouloir recevoir mes salutations les plus respectueuses.


Josée, fonctionnaire de l'Etat à la retraite




Fill in only if you are not real





The following XHTML tags are allowed: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. CSS styles and Javascript are not permitted.